Au cours des derniers siècles les filons du "Klangbaach", riches en cuivre, ont attiré à plusieurs reprises des prospecteurs dans ce village pourtant à l'écart des grandes régions industrielles. Située à 1,5 km de la localité, la mine de cuivre de Stolzembourg était exploitée du début du 17e siècle à l’année 1944. Vers 1856, 1882, 1901 et 1938 l'exploitation y fut remarquable. Il s’agissait d’une exploitation classique par galeries : au fil du temps ont été creusées de plus en plus de galeries, de plus en plus profondes. À la fin,  il y avait douze niveaux de galeries, allant jusqu’à 169 mètres sous terre (altitude 127). Le plus grand problème des mineurs fut cependant l'eau qui s'infiltrait dans les galeries.
Un nouvel élan de valorisation des mines a été pris en 1999 par le syndicat d'initiative de Stolzembourg très dynamique (www.stolzembourg.lu
), de pair avec l'Administration communale pour aménager un Musée Géologique du Cuivre dans les locaux de l'ancienne école primaire. Le but de revitaliser les installations et de les rendre accessibles au public intéressé a motivé les responsables, avec le résultat très positif de quelques 4.500 visiteurs par an. Par ailleurs, un sentier géologique permet de revaloriser les vestiges en replaçant le site minier dans son histoire, son contexte géologique et minéralogique et dans son environnement.

Non
Non